Martigues, de la Côte Bleue à la Venise Provençale.

Martigues, la 4ème ville des Bouches-du-Rhône est fière de son potentiel touristique.

vue sur les bateau de martigues.

Tout d’abord, commençons par un peu de culture. Martigues est mis au pluriel car comporte 3 quartiers (Ferrières au nord, l’île au milieu et Joncquières au Sud) sans compter les hameaux de Saint-Julien-les-Martigues, Saint-Pierre, Carro et La Couronne sur la Côte Bleue.

.

.

Grâce aux nombreux sites archéologiques tels qu’au quartier de l’île, de Saint-Pierre, les carrières de la Couronne et de Saint-Blaise (Saint-Mitres-les-Remparts), Martigues avait déjà une existence à l’époque gauloise et gallo-romaine. Sous Henri III en 1581, les 3 villages de pêcheurs jusqu’alors séparés et en guerre se rallient pour former un seul et même village.

Au XVII siècle, Martigues développa ses nombreuses activités liées à sa situation privilégiée, la pêche en premier lieu mais aussi la construction navale et le négoce avec l’étranger mais c’est à partir de 1919 que le développement de Martigues pris une autre forme avec la réalisation du Canal de Caronte en lien avec l’étang de Berre. L’essor de l’industrie sur Lavéra permis à de nombreux Martégaux de travailler.

On compte actuellement 47 000 habitants sur Martigues, nous les appelons les Martégaux et les Martégales.

Le quartier de l’île est le quartier le plus touristique et le coeur de ville que l’on appelle également la « Venise Provençale » grâce à ses canaux (canal Baussengue, canal Saint Sébastien et canal Galliffet). Son cadre lumineux et agréable en a fait sa renommé pour les peintres et les réalisateurs. Et oui, vous reconnaîtrez Martigues dans de nombreux film de Fernandel  et de Bourvil avec notamment « La cuisine au beurre ».
Le « Miroir aux oiseaux » est un petit havre de paix ou les peintres y ont leurs habitudes tels que Ziem, Delacroix, Dufy, Picabia…

martigues, venise provençale

A visiter à Martigues :

Quartier de Ferrières
– Galerie de l’histoire
– Théatre des Salins
– Eglise Saint-Louis d’Anjou
– Espace cinéma Prosper Gnidzaz
– Musée Ziem
– Statues des pêcheurs en bronze
– Notre Dame de la miséricorde (panorama sur la ville de Martigues et sur l’étang de Berre)
– Site archéologique de Tholon

Quartier de l’île 
– Miroir aux oiseaux
– Pointe de l’île
– Maison en chapeau de gendarme (tournage du film)
– Eglise Sainte Madeleine
– Vitrine archéologique
– Prud’homie de pêche

Quartier de Jonquières
– Chapelle de l’Annociade des Pénitents blancs
– Eglise Saint-Geniès

Martigues c’est aussi une station balnéaire grâce à ses petits hameaux sur la Côte Bleue. A deux pas de la ville, s’érige sur la Côte 2 petits villages : Carro et La Couronne.

 

 

chapelle notre dame des marins ou de la miséricorde

la pêche toujours importante sur Martigues

Miroir aux oiseaux à Martigues